Comment l’Etat accompagne-t-il les entreprises ?

Nombreuses aides venant de l’Etat existe pour soutenir le développement des entreprises sauf que ces derniers temps, l’octroi de ces aides et l’étude de faisabilité des projets ont été confiés au niveau régional. Cela a permis diversifier les secteurs d’activités suivant leurs orientations stratégiques et économiques. Toutefois, ces aides disposent des caractéristiques spécifiques lesquelles, varient, en fonction du domaine d’activité et du montant nécessaire pour la mise en œuvre du projet.

Les différentes structures d’aides à la création d’entreprise

Qui dit création d’entreprise dit création d’emplois. C’est dans cette optique que l’Etat  met à la disposition des entrepreneurs différents outils tant financiers que techniques pour accompagner  et  mettre en œuvre tous projets de création, de développement ou de sauvetage d’entreprise en difficulté. En effet, à travers la « Direccte »,  l’Etat assure l’accompagnement entreprise dans leurs projets de développement pour que celle-ci soit compétitive et apporte des solutions et des valeurs-ajoutées à l’économie de la région telle que la création d’emploi. Un service dédié à cet effet est mis en place au niveau du préfet de région tel que le Commissaire aux Restructurations et à la Prévention des difficultés des entreprises  afin de les aider à se redresser et de les soutenir de ne pas tomber dans la faillite ou dans une situation de fragilité.

Le Référent Unique pour Investissement (RUI)

Ce type d’accompagnement d’entreprise consiste à octroyer une aide financière pour les projets de moins de 3 M€. Ce référent unique est également installé au sein du préfet de Région dont le principal objectif est d’assurer la qualité des réponses et des réactions de l’Etat et de les conjuguer avec celles des collectivités territoriales afin que celles-ci aient des impacts positifs sur l’aspect socio-économique de la région. Le référent Unique intervient non seulement en termes budgétaire mais aussi du coté technique car il doit assurer le suivi de l’avancement et la bonne marche du projet et d’en faciliter la mise en œuvre.

D’autres outils de soutiens d’ordre financier et allègement fiscal

Outre les accompagnement en matière de formation, de montage de projet, les aides de l’Etat sont principalement constituées de soutiens financiers comme les Primes d’Aménagement du Territoire ( PAT) pour les projets de moins de 3 M€.et qui promet d’embaucher au moins 20 personnes, les Primes Régionales à la Création d’Entreprise (PRE) , le Prêt NACRE qui est un prêt à taux zéro et surtout sans garantie pour les projets de moins de 10 000, l’Aide à la Réindustrialisation (ARI). L’accompagnement  entreprise de l’Etat se traduit aussi par l’octroi des allègements fiscaux ou des exonérations d’impôts et de charges. Des dispositifs qui ont été crées pour inciter les entrepreneurs à développer et à investir autant que possible pour contribuer à la compétitivité de la région en matière de création d’emploi.

Quelle banque choisir pour un compte professionnel ?
Comment ouvrir un compte bancaire professionnel ?